Légumes et fines herbes pour un balcon ou une terrasse peu ensoleillée

Ce ne sont pas tous les balcons ou terrasses, ou toutes les situations qui reçoivent suffisamment de soleil pour y cultiver toutes les plantes comestibles. Comme la grande majorité d’entre elles demandent six à huit heures de soleil direct par jour, les espaces qui reçoivent seulement quatre à cinq heures d’ensoleillement sont-ils condamnés à rester non productifs? Pas du tout! En effet, il existe une vingtaine de plantes qui se contentent de quatre à cinq heures de soleil.

Les légumes

Les plus faciles à cultiver sont :

  • les bettes à carde sont des plantes qu’il suffit d’arroser régulièrement. On fait un seul apport d’engrais naturel au cours de la saison;
  • les choux frisés ou kale demandent un arrosage régulier. Un ou deux apports d’engrais au cours de la saison sont souhaitables;
  • les laitues et les mescluns (en fait des légumes-feuilles récoltés quelques semaines après le semis) demandent un apport d’engrais naturel une ou deux fois durant la saison. Des arrosages réguliers sont synonymes de réussite. En général, les laitues n’aiment pas la chaleur;
  • les panais ne sont pas gourmands en eau (sauf au moment du semis) et les apports d’engrais ne sont pas nécessaires;
  • les radis poussent bien dans un sol maintenu constamment humide. L’engrais est inutile. On les sème au printemps plutôt qu’à l’été, car cette plante redoute les fortes chaleurs;
  • les roquettes demandent seulement des arrosages réguliers. Les apports d’engrais ne sont pas utiles. Leurs fleurs sont comestibles.

Certaines plantes comestibles sont moyennement faciles :

  • les betteraves demandent des arrosages réguliers, mais sans excès. Une fois au cours de l’été, on leur ajoute de l’engrais naturel;
  • les choux pommés ne doivent pas manquer d’eau. La réussite tient à trois ou quatre apports d’engrais naturel au cours de la saison;
  • les épinards demandent des arrosages bien réguliers et des apports d’engrais naturel plutôt riche en azote deux ou trois fois durant la saison;
  • les pak-choïs redoutent la sécheresse… et les excès d’eau. Il est donc nécessaire de bien suivre l’arrosage. Un à deux apports d’engrais naturel sont conseillés.
  • Les choux-fleurs, les brocolis et les navets sont des plantes exigeantes aussi bien en eau qu’en engrais.

Les fines herbes

Elles sont généralement faciles. Le cerfeuil, la coriandre et le persil sont des plantes éphémères (annuelles) alors que les ciboulettes, origans communs et oseilles de jardin sont vivaces. Ces dernières doivent donc être mises en pleine terre à l’automne ou entrées dans la maison.

Les fleurs comestibles

Les bégonias, de culture facile, et les pensées des jardins, de culture moyennement facile, sont des plantes éphémères. Un emplacement mi-ombragé leur convient parfaitement, car elles redoutent toutes deux les grandes chaleurs.

Bertrand Dumont, horticulteur, auteur et conférencier

Le Jardin Modulaire

Idéal pour jardiner dans les espaces restreints. Un jardin de balcon aux multiples configurations, vous permettant de récolter fleurs, fines herbes et petits légumes.